FORMAN L'AMI DES SPANIELS

 Menu

Vos Photos Isolites

Chiots americain

Chiots americain


Accueil

American Cocker
English Cocker
English Springer
Welsh Spaniel
Clumber Spaniel
Sussex Spaniels
Irish Spaniels
Field Spaniels

Elevage FORMAN'S

Administrateur

 Forums
sante

 Recherche ext.
Recherche Sur Google:


 Mini-stats
-9737370 pages vues
-7179095 visiteurs


Statistiques

 Pub


.: Le Cocker Americain :.

AMERICAN COCKER

Vous rechercher, Chiots, Etalon, voir nos rubriques
Pays d'origine
État-unis
Non d'origine
Cocker spaniel
Autres noms
Cocker américain
Épagneul cocker américain
Américan Cocker Spaniel
Classification FCI
Groupe 8 section 2
( chien leveurs de gibier)
rubriques dessous Historique Standard Caractère, Aptitudes, Éducation

Entretien et utilisations

i l s'adapte à la la vie en appartement si on lui propose une sortie quotidienne. Brossage quotidienne. Surveiller les oreilles. Bain deux fois par mois avec laver avec un très bon shampooing aux protéines plus après shampooing et toilettage bimensuel .
................
Utilisation Chien de compagnie
.................
PetBoutik des accessoires pour le confort et l'entretien
de ;votre compagnon
notre boutique

Caractère, Aptitudes, Éducation

C'est un chien qui vit au rythme de son maître, il s'adapte très facilement à toutes les situations. Si vous êtes sportif, il vous accompagnera faire un jogging; si vous êtes genre canapé-télévision, il le sera aussi; si vous êtes sportif par intermittence, il ne sera pas frustré par manque d'exercice régulier.
Un Américain n'est pas têtu ou rancunier. Il veut avant tout faire plaisir à ceux qu'il aime . Mais. ..attention! C'est un chien qui teste son homme jusqu'aux limites permises.
A vous de fixer ces limites et de ne pas céder à ses yeux de Cocker qui savent si bien dire: « J'ai tellement faim, une
petite biscotte, s'il te plaît. ..» ou encore : « Ce pipi-là ? Moi ? Comment peux-tu penser. ..» Ce pipi-là mérite une sanction immédiate quand vous prenez le comédien sur le fait.
S'il n'est pas aussitôt grondé, un chien ou, à plus forte raison, un chiot, oublie ses méfaits dans les minutes qui suivent. Inutile de le gronder après coup, il ne comprendrait pas. (Je ne suis pas pour les corrections, tapes sur le derrière, ou pire, le nez dans les oublis).
L'Américain, incorrigible gourmand, est plus facilement tenté par une petite friandise qui le récompensera d'avoir fait ce que vous demandez, que par des réprimandes. Il comprendra très vite que « pipi dehors » égale « petit bout de fromage + caresse » et que « pipi-là où il ne faut pas » égale « petit séjour dehors sans rien ». Vous avez là un argument de dressage infaillible.
Définir le Cocker américain comme un chien qui « teste » son monde, c'est à dire tous les membres de la famille n'est pas un détail sans importance pour une bonne cohabitation! Cet Américain, qui use de son charme à outrance pour arriver à ses fins, saura vite trouver le plus peffi1issif de la famille qu'il exploitera à outrance, sans vergogne.
Il vaut mieux que chaque membre respecte les limites de ce qui est permis au chaffi1eur et ne cède pas à des caprices que les autres lui Définir le Cocker américain comme un chien qui « teste » son monde, c'est à dire tous les membres de la famille n'est pas un détail sans importance pour une bonne cohabitation! Cet Américain, qui use de son charme à outrance pour arriver à ses fins, saura vite trouver le plus peffi1issif de la famille qu'il exploitera à outrance, sans vergogne.
Il vaut mieux que chaque membre respecte les limites de ce qui est permis au chaffi1eur et ne cède pas à des caprices que les autres lui ont refusés. Même s'il vous joue les plus grandes scènes de son répertoire, le non doit être un non collectif, et il l'acceptera comme tel. Il reviendra à la chargede temps en temps pour voir si le non est définitif, mais il finira par se
lasser .
Il faut souvent penser « chien », cela s'apprend vite: cherchez le pourquoi des choses, les causes à effet. Votre Cocker est sage, il ne fait pas de bêtises pendant des mois et, tout à coup, il se met à dévaster les coussins, ou pire. Qu'avez vous fait d'inhabituel ou de maladroit qui ait pu le pousser à détruire, donc à se venger ? Il est toujours très propre et, soudain, le voilà qui s'oublie dans la maison ? Encore un réflexe de vengeance qui doit pouvoir s'expliquer. L'avez-vous laissé seul alors qu'il vous accompagne partout tous les jours ? Peut-être veut-il attirer votre attention. Peut-être lui avez vous accordé moins de temps que d' habitude ou avez-vous changé d'emploi du temps ? S'il « fait les poubelles », ne le culpabilisez pas: il ne fait que céder à son incorrigible gourmandise !
Le Cocker américain adore les compliments, lui dire qu'il est beau déclenche une scène style: « Je sais, dis-le encore, regarde-moi mieux, une petite photo ? Quel est mon meilleur profil ? » C'est un poseur né! Il est très demandé pour des photos publicitaires.
C'est une race peu commune et on vous
demandera souvent s'il est croisé, si c'est un Canidog nain et j' en passe. Faire du shopping avec un Cocker américain comme antidote de « fièvre acheteuse » est parfait. Il se fait remarquer partout, on l'admire, on vous arrête tous les cinquante mètres.
Et que dire des conversations entre propriétaires de Cockers américains: une rencontre fortuite devient souvent le début d'une amitié, on échange ses trucs, l'adresse du toiletteur, du fabricant de colliers, on compare les bienfaits de telle ou telle marque de nourriture, etc.
On appelle son éleveur pour lui annoncer la bonne nouvelle! « J'ai enfin trouvé un autre Américain dans mon quartier. » Une de mes clientes, employée dans un aéroport, arrête tous les passagers accompagnés d'un Cocker américain, Je ne sais pas SI tous ont embarqué à temps. ..

Historique

Parler du Cocker américain sans mentionner l'American Spaniel Club (ASC) est impossible.
L' ASC est le créateur de la race. Cet ouvrage n'aurait pas pu être imprimé si l'ASC ne m'avait pas autorisée à utiliser ses archives. Je tiens à l'en remercier.

Fondé le 15 février 1881, l'ASC eut comme premier ordre du jour d'élaborer un standard qui ferait la distinction entre Field-Spaniel et Cocker Spaniel. Ce ne fut pas facile mais, quelques mois après sa fondation, l'ASC publia les deux standards.
Ils ne diffèrent que dans les grandes lignes: le Cocker devait peser de 8 à 12,5 kg; le Field de 12,5 à 20 kg.
Le Cocker devait être deux fois plus long que haut mais une préférence serait donnée à ceux qui seraient plus hauts et plus courts que la proportion de 2/1.
Les couleurs de la robe devaient être bien réparties et les couleurs les plus pures
seraient préférées.L' American Kennel Club fut fondé en 1884 (trois ans après le Spaniel Club). Il accepta que les Field-Spaniels et les Cockers Spaniels soient jugés séparément et attribua des titres de Ch. à chacune des variétés, tout en continuant de les enregistrer ensemble dans le Stud Book (1410 naissances de 1887 à 1907).
Vers 1900, les deux variétés deviennent tellement distinctes l'une de l'autre que l'AKC les enregistra séparément à partir de 1907.
Les Cockers enregistrés de 1907 à 1920 étaient au nombre de 1 776. C'est en 1936 que le Cocker fut à la premièreplace des naissances avec 12 714 chiens inscrits. Il resta n° 1 pendant dix-sept années consécutives.
En 1947, il représentait à lui seul 30 % de la population canine aux États Unis avec 78 500 naissances. Il avait beaucoup évolué depuis 1930, on élevait des Cockers plus hauts, plus courts.
Vers 1940, une autre distinction se fit, grâce à une éleveuse de Cockers de « type anglais » (Mrs Dodge ), qui réussit, non sans mal, à prouver à l'AKC qu'il y avait en fait deux variétés de Cockers: les « types anglais » et les « types américains » .L' AKC a reconnu l'English Cocker Spaniel en 1946. Un nouveau standard devait être élaboré
pour le Cocker « moderne » américain.
Les éleveurs qui demandaient depuis longtemps une nouvelle répartition des variétés de couleurs, refusant que les ASCOB* continuent d'être jugés avec les noirs, eurent gain de cause eux aussi. Se posa le problème des noir et feu, couleur jugée « indésirable » depuis les cinquante ans d'existence du Spaniel Club: les éleveurs de noirs refusant qu'ils soient avec les noirs, ils étaient jusque-Ià jugés avec les pluricolores. On les intégra dans les ASCOB qui venaient d'obtenir leur propre variété. Les noir et feu seront jugés avec les ASCOB jusqu'en 1982.
Ce nouveau standard fut adopté par le Spaniel Club en 1943, qui donna le descriptif des N/F (ce que l'on avait « oublié » de mentionner, c'est que les marques de feu n'apparaissaient pas uniquement dans les noirs !).
Ce standard fut modifié en 1947, puis en 1972 et en 1982, et, pour la dernière fois, en 1992. Le Cocker américain est une race populaire aux Etats-Unis. Il fut numéro un au titre des naissances pendant de longues années.
Les grands « responsables » de la popularité du Cocker « moderne » sont : -1921, Midkiff Seductive Best in
Show à Westminster ;
-1940, Ch. My Own Brucie Best in
Show à Westminster ;
-1941, Ch. My Own Brucie Best in
Show à Westminster.
Le père du Ch. My Own Brucie -Red Brucie fut le deuxième Cocker après Obo, à avoir eu une prédominance qui changea l'aspect du Cocker Spaniel au point de fixer le type de notre Américain actuel.Quand on parle de précurseur, on cite toujours Obo II et Red Brucie. My Own Brucie, par ses deux victoires consécutives à la plus prestigieuse exposition américaine (Westminster, N.Y.), devint une superstar et donna un regain de popularité à la race.
Pour situer son impact médiatique: le New York Evening Sun publia sa rubrique nécrologique à la une quand il mourut en 1943 en reléguant les nouvelles de la guerre à la deuxième page du journal.

L'ASC, alarmé par les nombreux problèmes qui apparurent dans la race, décida en 1976, de créer un Registre de santé (Health Register) où seraient répertoriés tous les Cockers testés pour les maladies oculaires, la dysplasie, la maladie de Willebrand (Fac 10) et, depuis, l' hypothyroïdie.
La grande exposition annuelle du Spaniel Club américain se déroule le premier week-end de janvier à New York. Elle réunit toutes les variétés de Spaniels pour la seule fois de l'année.

Standard FCI N°167/22.01.1999 / F
TRADUCTION
: Prof. R. Triquet.

ASPECT GENERAL
Le Cocker américain est le plus petit du groupe des chiens de chasse à tir.
Le corps est robuste et compact. La tête, aux lignes pures, est finement ciselée.
Le Cocker doit présenter un ensemble parfaitement équilibré et une hauteur au garrot idéale. En station, il est bien relevé dans la région de l'épaule. Les membres antérieurs sont d'aplomb et la ligne du dessus descend légèrement vers l'arrière-main fort, musclé et modérément angulé.
Le Cocker est un chien capable d'atteindre une vitesse considérable tout en ayant beaucoup d'endurance.
Par dessus tout, il doit être dégagé dans ses allures, gai, solide, bien équilibré dans toutes ses parties et montrer un vif intérêt pour le travail.
Le chien harmonieux dans toutes ses parties est préférable au chien dont les qualités et les défauts forment un contraste frappant.
CARACTERE
D'un naturel égal et nullement craintif.
TAILLE / PROPORTIONS / SUBSTANCE
TAILLE: La hauteur idéale au garrot chez le mâle adulte est de 15 pouces (38,10 cm) et chez la femelle adulte de 14 pouces (35,56 cm).
La taille peut varier d'un demi pouce en plus ou en moins (1,27cm).
Le mâle, dont la hauteur au garrot excède 15 1/2 pouces (39,37cm) et la femelle, dont la hauteur excède 14 1/2 pouces (36,83 cm) seront éliminés.
La taille est déterminée par la perpendiculaire au sol menée du sommet de l'omoplate, le chien se tenant debout naturelle-ment, les membres antérieurs et les canons métatarsiens étant verti-caux.
PROPORTIONS : La longueur du corps, de la pointe du sternum à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur du garrot au sol.
Le corps doit être d'une longueur suffisante pour permettre un mouvement dégagé, dans l'axe du corps.
Le chien ne donne jamais l'impression d'être long et bas sur pattes.
TETE: Pour que la tête soit bien proportionnée, c'est-à-dire en harmonie avec le reste du corps, elle réunit les qualités suivantes:
EXPRESSION : Intelligente, éveillée, douce et attachante
CRANE: Arrondi, mais sans exagération; aucune tendance à être plat.
Les arcades sourcilières sont nettement dessinées. Les structures osseuses sous les yeux sont bien ciselées et les joues ne sont pas saillantes.
STOP: Prononcé
TRUFFE: D e taille suffisante par rapport au museau et au chanfrein. Les narines sont bien développées, ce qui est typique chez un chien de chasse.
La truffe est noire chez les Cockers à robe noire, noir et feu et noir et blanc.
Dans les autres couleurs de robe, la truffe peut être marron, foie ou noire, le plus foncé étant préférable. La couleur s'harmonise avec celle du pourtour des yeux.
MUSEAU: Large et haut. Les mâchoires sont carrées, d'égale longueur. Pour que les proportions soient correctes, il faut que la distance du stop à l'extrémité de la truffe soit égale à la moitié de la distance du stop au sommet de la crête occipitale.
DENTS: Fortes et saines, pas trop petites. Articulé en ciseaux.
LEVRES: La lèvre supérieure a de la substance et elle descend suffisamment pour couvrir la mâchoire inférieure.
YEUX: Le globe oculaire est rond et remplit bien l'orbite. Les yeux regardent droit devant. Ils sont légèrement en amande. Ils ne doivent être ni trop petits ni globuleux. L'iris est de couleur marron foncé; plus il est foncé, mieux cela vaut.
OREILLES: Pavillon fin, long, en forme de lobe, bien garni de franges. L'oreille n'est pas attachée plus haut que le niveau de la partie inférieure de l'œil.
COU / DESSUS ET TRONC
COU: Il est suffisamment long pour que le nez puisse facilement toucher le sol. Il est musclé et exempt de fanon. La sortie d'encolure est forte, puis le cou se galbe légèrement tout en s'amenuisant progressivement jusqu'à l'attache de la tête.
LIGNE DU DESSUS: Légèrement inclinée vers l'arrière-main musclé.
DOS: Fort. La ligne du dessus descend doucement et de façon régulière du garrot à l'attache de la queue, qui est écourtée.
POITRINE: Elle est haute et descend au moins au niveau des coudes; la région antérieure de la poitrine est suffisamment large pour loger le cœur et les poumons, mais pas au point de gêner le mouvement des membres antérieurs vers l'avant.
Les côtes sont bien descendues et bien cintrées.
QUEUE: La queue écourtée est attachée et portée en prolongement de la ligne du dos ou légèrement plus haut.
Elle n'est jamais dressée comme celle d'un terrier ou basse au point de dénoter la crainte.
Quand le chien est en action, la queue frétille.
MEMBRES
MEMBRES ANTERIEURS: Les épaules, bien obliques, forment avec le bras un angle d'environ 90o, ce qui permet le libre jeu des antérieurs que le chien porte en avant avec beaucoup d'extension.
L'épaule est nettement dessinée et inclinée, sans faire de saillie. Elle est placée de telle sorte que l'extrémité supérieure du garrot offe une inclinaison qui permet aux côtes d'être bien cintrées.
Vu de profil, les antérieurs étant verticaux, le coude est situé à l'aplomb du sommet de l'omoplate. Les antérieurs sont parallèles, droits, fortement charpentés, musclés et disposés bien contre le corps, sous les omoplates.
Les métacarpes sont courts et forts. On peut faire l'ablation des "ergots" (pouces antérieurs).
PIEDS: Compacts, grands, ronds et fermes. Ils présentent des coussinets durs. Ils ne sont tournés ni en dedans ni en dehors.
MEMBRES POSTERIEURS: Les hanches sont larges, et l'arrière-train bien arrondi et musclé. Vus de derrière, les membres postérieurs sont parallèles, en action comme en station. Ils sont fortement charpentés et musclés, modérément angulés au grasset. Les cuisses sont puissantes et nettement dessinées.
L'articulation du grasset est solide et, en action comme en station, ne doit présenter aucune laxité. Les jarrets sont forts et bien descendus. On peut faire l'ablation des ergots.
ROBE
POIL: Sur la tête, le poil est court et fin; sur le corps, il est de longueur moyenne avec suffisamment de sous-poil pour en assurer la protection.
Les oreilles, la poitrine, l'abdomen et les membres sont bien frangés, mais sans excès afin de ne pas cacher les vraies lignes et le mouvement du Cocker et de ne pas nuire à son aspect ou à sa fonction de chien de chasse au poil modérément fourni.
La texture est des plus importantes. Le poil est soyeux, plat ou légèrement ondulé; sa texture facilite l'entretien. Le poil trop abondant, bouclé ou cotonneux doit être sévèrement pénalisé. L'emploi de la tondeuse électrique sur le poil du dos n'est pas souhaitable.
Le toilettage qui consiste à mettre en valeur les vraies lignes du chien doit être effectué de façon à sembler aussi naturel que possible.
COULEUR ET MARQUES
NOIRS: Robe unicolore noire et également robe noire avec extrémités feu. Le noir doit être de jais. Les reflets marron ou foie dans la robe ne sont pas souhaitables.
On admettra un peu de blanc sur la poitrine et / ou à la gorge. Le blanc en toute autre région sera éliminatoire.
TOUTE COULEUR UNIE AUTRE QUE LE NOIR (ASCOB): Toute couleur unie autre que le noir, allant de la couleur crème la plus claire au rouge le plus sombre, y compris le marron et le marron avec extrémités feu.
La couleur doit être d'un ton uniforme, mais on admettra des franges plus claires. On permettra un peu de blanc au poitrail et/ou à la gorge.
Le blanc en toute autre région sera éliminatoire.
PLURICOLORES: Deux couleurs unies ou davantage, bien réparties, l'une d'entre elles devant être le blanc; noir et blanc, rouge et blanc (le rouge pouvant aller du crème le plus clair au rouge le plus foncé), marron et blanc, et rouan, y compris n'importe laquelle de ces combinaisons avec les extrémités feu.
Il est préférable que les marques feu soient localisées selon le même patron que chez les noirs et les "toute couleur unie autre que le noir". Les rouans sont classés avec les pluricolores et peuvent présenter n'importe lequel des patrons habituels du rouan. La couleur du fond de la robe couvrant 90 % ou plus de la robe est éliminatoire.
MARQUES FEU: La couleur feu peut aller du crème le plus clair au rouge le plus foncé et ne doit couvrir au plus que 10 % de la robe. Les taches feu couvrant plus de 10 % sont éliminatoires.
Chez les noirs et les "toutes couleur unie autre que le noir" qui portent des marques feu, celles-ci seront localisées selon le schéma suivant:
1) petite tache arrondie, nette, au-dessus de chaque oeil
2) marques sur les côtés du museau et sur les joues
3) sur la face interne des oreilles
4) sur les quatres pieds et /ou les quatre membres
5) sous la queue
6) sur le poitrail (facultatif: présence ou absence non pénalisée)
Les marques feu qui ne sont pas nettement visibles ou qui se résument à des traces seront pénalisées.
Les marques feu sur le museau qui s'étendent vers le haut, sur le dessus, et qui se joignent seront également pénalisées. Chez les sujets qui portent des marques feu dans les variétés "noir" et "toute couleur unie autre que le noir", l'absence de marque feu dans l'une quelconque des localisations spécifiées sera éliminatoire.
ALLURES:
Le Cocker américain, quoique le plus petit du groupe des chiens de chasse à tir, a l'allure typique d'un chien de chasse. L'équilibre entre l'avant-main et l'arrière-main est la condition indispensable à une bonne allure. Le chien donne l'impulsion grâce à son arrière-main vigoureux et puissant; la construction correcte de ses épaules et de ses membres antérieurs fait qu'il peut développer le membre vers l'avant sans aucune contrainte, en une enjambée ample pour répondre à l'impulsion de l'arrière.
Avant tout, ses allures sont coordonnées, régulières et faciles. Le chien, dans son action, doit couvrir le terrain, et il ne faut pas confondre le chien remuant et le chien aux allures correctes.
DEFAUTS: Tout écart par rapport à ce qui précède sera considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
DEFAUTS ELIMINATOIRES

- Taille : mâles de plus de 15 1/2 pouces (39,37 cm), femelles de plus de 14 1/2 pouces (36,83 cm)
- Couleur et marques: les couleurs mentionnées plus haut sont les seules couleurs ou combinaisons de couleur admises. Toute autre couleur ou combinaison de couleurs est éliminatoire.
- Chez les noirs: marques blanches ailleurs que sur le poitrail et la gorge.
- Toute couleur unie autre que le noir: marques blanches ailleurs que sur le poitrail et la gorge.
- Pluricolores: couleur du fond de la robe couvrant 90% ou plus de l'ensemble.
- Marques feu:
1) marques feu couvrant plus de 10% de la robe
2) absence de marques feu chez les noirs ou la variété "toute couleur unie autre que le noir" dans l'une quelconque des localisations spécifiées chez les chiens par ailleurs marqués de feu (marqués de fauve).
Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

Article écrit par forman le 02/04/2003 (lu 70654 - catégorie : RACES) - Imprimer cette news

.: Commentaires :.


Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/users2/f/forman/www/phptotal/articles.php on line 56

Cet article n'a pas encore été commenté.
Tu peux poster un commentaire en remplissant le formulaire plus bas.


Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/users2/f/forman/www/phptotal/articles.php on line 60

.: Commenter cet article :.

Pseudo :

Email :

Titre :

Commentaire :

 Sujets traités


Annonces EMPLOI
CORPS
DEVOIRS DES JUGES
DIVERS
DYSPLASIE
EDUCATION
HISTORIQUE du Chien
INFOS ACHAT CHIOT
MA PAGE PERSO
MALADIES
METIERS
PEAU
RACES
REGLEMENTION
REPRODUCTION
RESULTAT EXPO
SANTE
SOINS
SOINS DE L'ANGLAIS
TRAFIC CHIENS !!!!
VACCINS
YEUX


 Articles

Trafic

Problèmes chez les chiens race

Hydrocéphalie

Emploi

ENTRETIEN DU COCKER ANGLAIS


 Nouvelles

 Sondage

Un chien inscrit LOF est-il destiné

Ne sait pas

à La compagnie

à L'élevage

à Faire des expos

Votez pour voir les résultats



 

cocker-fr.com © 1999 tous droits réservés FORMAN Sarl rcs Joiny (CNIL en cours)

Les éléments ajoutés par des tiers sur ce site le sont sous la responsabilité de leurs auteurs.